Nuit blanche et alerte rouge

« La vraie patrie est celle où l’on rencontre le plus de gens qui vous ressemblent. » Aujourd’hui, je comprends réellement cette phrase de Stendhal. Cette nuit, je n’ai pas trouvé le sommeil. J’avais pourtant un avion matinal et la fatigue présente, pressante même, depuis le milieu d’après-midi. Mais mon esprit s’est focalisé en début de soirée,Lire la suite « Nuit blanche et alerte rouge »

Auguri réussi avant le derby pour les 1nter1st1

  111 ans. Le compte n’est pas rond, mais cet anniversaire correspond bien à l’Internazionale Milano : la « pazza Inter ». 111 ans, fêtés le 9 mars exactement. Le lendemain, la réception de la SPAL, un dimanche après-midi printanier, n’était pas le plus beau paquet cadeau. Une équipe qui ne fait pas rêver mais qui estLire la suite « Auguri réussi avant le derby pour les 1nter1st1 »

Ciao 2018

Il fait nuit, le train est presque désert. Ma belle voisine s’assoupit, les chansons défilent dans mes écouteurs sans me donner envie de fredonner. La journée a été somptueuse. On ne connaissait pas Cremona. Une heure de train, une balade, une pizza, un dolce partagé, des cafés, une montée au sommet du Torrazzo pour dominerLire la suite « Ciao 2018 »

Mauro Icardi va enfin voir les étoiles

« E quindi uscimmo a riveder le stelle » – Et dès lors, nous sortîmes revoir les étoiles – est le dernier vers de l’Enfer, la première des trois parties de la « Divine Comédie » de Dante Alighieri. Après avoir traversé le boyau naturel qui relie l’Enfer à la plage du vestibule de l’Enfer, Dante et Virgile admirent leLire la suite « Mauro Icardi va enfin voir les étoiles »

Gino le “Juste”

Le journaliste italien Alberto Toscano a publiè ce printemps « Un vélo contre la barbarie nazie », retraçant une page peu connue de la vie du champion cycliste Gino Bartali.Alberto Toscano (70 ans) est « le plus français des journalistes italiens » comme on le présente souvent. Son histoire avec la France a débuté en 1977.Alberto Toscano CRÉDIT PHOTO :Lire la suite « Gino le “Juste” »

Genova mia

Cara Genova, Longtemps, je t’ai suivie de loin avec l’appréhension de t’approcher. Oui, tu me fascinais mais je te craignais. Marcher sur les traces de ses ancêtres n’est pas anodin. Surtout quand ils ne sont plus là pour vous guider. Il me reste quelques bribes d’anecdotes de mon grand-père. Mais en bon immigré intégré, ilLire la suite « Genova mia »

Mon ami « Rafa »

Rafael Nadal a remporté Roland-Garros. Tête de série numéro 1, il a survolé le tournoi 2018, ne perdant qu’une manche. Onze sacres en quatorze éditions. Une habitude qui ne doit pas diluer la valeur de l’exploit. Ses trois absences : 2009, 2015 et 2016. Dans l’ordre, Soderling (en huitièmes de finale), Djokovic (en quarts) etLire la suite « Mon ami « Rafa » »

Perché l’Inter ?

En France, l’étiquette de « footix » est collée dès que l’on se dit supporter de plusieurs équipes ou d’un club de football étranger. Certes, la culture foot en France est très en deça des pays voisins. On change de couleurs en fonction des dominations (Lyonnais dans les années 2000, Parisiens désormais), on supporte le Barça parceLire la suite « Perché l’Inter ? »