Le panettone, la douceur de Noël

« C’est Noël et sur les Navigli, comme dans le centre de Milan, on ne peut plus entrer dans les magasins : les maigres ou les gras salaires consentent à tous, une foule ingénieuse à la recherche d’un bonheur qui n’existe pas, ou du moins qui ne s’achète pas. Cette année, j’ai éteint les bougies; tout leLire la suite « Le panettone, la douceur de Noël »

Décembre est arrivé à Milan, silencieux…

2020 est sur le point de se fermer et Milan prépare les fêtes presque comme si de rien n’était, avec les rues illuminées. Comme chaque année, en attendant la Sant’Ambrogio (le saint patron de la ville, célébré le 7 décembre), les décorations s’installent, les noms des rues s’affichent fièrement au début des guirlandes, les sapinsLire la suite « Décembre est arrivé à Milan, silencieux… »

Contro il calcio moderno : un réquisitoire pour le football populaire

186 pages résumées en quatre mots. Pierluigi Spagnolo, journaliste à la Gazzetta dello sport (après avoir exercé au Corriere della Sera notamment) a choisi d’aller frontalement contre le football moderne.  Spécialiste des Curve italiennes depuis plus de 20 ans (il a écrit I ribelli degli stadi, les rebelles des stades en 2017), le journaliste proposeLire la suite « Contro il calcio moderno : un réquisitoire pour le football populaire »

Slow Sud, un coin « terrone » à Milan

Voyage en Terronie. L’opposition Polentone (nord) / Terrone (sud) est un marqueur de la société italienne. Humour, dédain, insulte, les interprétations varient selon le contexte… Les Italiens de la partie méridionale sont renvoyés à ce lien « à la terre », mais avec une poids souvent négatif derrière cette parole. L’accademia della Crusca cite le linguiste BrunoLire la suite « Slow Sud, un coin « terrone » à Milan »

Botinero, dans les chaussures de Javier Zanetti

Un restaurant au goût de Ligue des Champions. En cette semaine de reprise de la plus prestigieuse compétition continentale, je vous emmène chez le dernier capitaine d’un club italien à avoir soulever la coupe aux grandes oreilles. Javier Zanetti est en effet le propriétaire d’il Botinero, situé via San Marco, à deux pas de l’osteriaLire la suite « Botinero, dans les chaussures de Javier Zanetti »

La renaissance de l’Arena Civica de Milan

La construction de l’Arena  L’Arena Civica est la plus ancienne implantation sportive d’Italie et doit sa naissance à un français. Au début du 19e siècle, Napoléon 1er, empereur de France et tout juste couronné roi d’Italie (1805 au Duomo), souhaitait un lieu à Milan pour les fêtes, célébrations et spectacles. La zone du parc Sempione,Lire la suite « La renaissance de l’Arena Civica de Milan »

A table chez Stendhal

Ceux qui me connaissent savent que je passe un peu de temps à table. Bon, d’accord, beaucoup, avec passion… Lors de mes séjours en Italie, j’ai toujours apprécié découvrir la cuisine locale, loin de la pasta carbonara (sauf à Rome) et de la pizza (enfin, elle finit toujours par s’inviter…) à travers des établissements typiquesLire la suite « A table chez Stendhal »

L’échec est la mère du succès. Même pour Conte ?

La défaite, l’échec, la chute… Les penseurs, philosophes, écrivains, artistes mais aussi sportifs n’ont eu de cesse, au fil du temps et des péripéties de leur vie ou de celles d’autrui, de poser des mots sur ces maux qui puisent leur source à la même racine. De l’espoir de vaincre au désespoir de perdre, ceLire la suite « L’échec est la mère du succès. Même pour Conte ? »

Bergame, sa Dea lui montre la lumière

La cité lombarde, symbole de la pandémie de Covid-19 en Italie, se relève doucement et dans le calme, alors que son équipe, l’Atalanta, s’apprête à disputer un historique quart de finale de la Ligue des Champions contre le Paris SG, ce mercredi 12 août. Bergamo, nichée au calme dans le Nord-est de la Lombardie, aLire la suite « Bergame, sa Dea lui montre la lumière »

Voir Milan revivre (doucement)

Rejoindre Milan. Si facile en temps ordinaire, de partout, tout le temps. Économie, mode, design, culture, sports… Les raisons ne manquent pas pour y séjourner. Elle est au coude à coude avec Venise, derrière Rome au second rang des cités italiennes les plus visitées (11 millions de touristes en 2019 avec les environs). Désormais, ilLire la suite « Voir Milan revivre (doucement) »