Inter Milan, le point entre Suning, Oaktree et Del Vecchio

Après des mois de rumeurs et spéculations, la fumée blanche est sortie ce jeudi soir via un communiqué. « À la suite d’un processus de vérifications préalables et en présence d’une vision commune à long terme pour le projet, une opération de financement au niveau de l’actionnariat a été finalisée (jeudi) avec le fonds d’investissement Oaktree Capital Management »

L’Internazionale Milano a ainsi contracté un prêt auprès dOaktree. Le dernier sorti d’une longue liste de fonds américains parmi Bain Capital, Fortress, King Street… Le groupe Suning avait chargé la banque Goldman Sachs et les avocats de Dla Piper de cette tâche. Car l’actionnaire majoritaire de l’Inter, entre crise économique dans le football (100 millions de perte la saison passée pour le club) et les restrictions imposées par le gouvernement chinois, s’est trouvé en grande difficulté pour assurer le train de vie des nerazzurri. Pile au moment où tout va bien sur le terrain. Ainsi, le scudetto remporté après 11 ans d’attente a vu sa fête être un brin polluée par la situation financière. Au delà des versements de plusieurs mensualités repoussés (comme dans de nombreux clubs européens, dont la Juventus) et la demande aux joueurs de renoncer à deux mensualités, la prochaine saison peine à être planifiée dans le calme imaginé chez un champion.

Mais revenons au prêt qui va permettre à Subing de régler les frais de la saison en cours et avoir un peu d’oxygène pour la prochaine. Selon la presse italienne, 275 millions d’euros en plusieurs tranches vont atterrir dans les caisses de Great Horizon (société luxembourgeoise de Suning gérant le club) dont un peu plus de 200 iront directement à l’Inter.

Selon il Sole 24 ore, sans doute le média italien le mieux informé dans cette affaire, 33 millions serviront rapidement à racheter les parts de l’actionnaire minoritaire Lion Rock qui possède 31%. Une part évaluée à 166M mais 133M sont issus d’un prêt de Suning. Donc 133+33= bye bye.

Oaktree fera entrer deux italiens au conseil d’administration. Carlo Marchetti et Federico Ghizzoni (ex A.D. d’Unicredit et Interista) sont évoqués.

Suning a accepté plusieurs clauses en garantie dont ses actions de l’Inter. En cas de défaut de remboursement dans les 3 ans, le fonds américain récupérait les 68%. Oaktree est d’ailleurs déjà parmi les souscripteurs du “bond” de 375M qui sera à échéance en 2022. L’engagement financier d’Oaktree sur le club nerazzurro dépasserait ainsi les 350M. Si Bloomberg évoque déjà une entrée dans l’actionnariat à la place de Lion Rock, pour Il Sole 24 ore, ce serait possible dans un second temps.

Oaktree, kesako? Del Vecchio, vraiment?

Oaktree est un fonds créé en 1995 à Los Angeles qui gère 153 milliards d’actif et compte 67 des 100 plus grands régimes de retraite américains, plus de 475 entreprises dans le monde (au 31 mars). Le fonds américain a déjà investi dans le football à Caen (rachat avec Pierre-Antoine Capton).

Steven Kaplan, l’un des cofondateurs, est aussi copropriétaire de Swansea et actionnaire minoritaire de Memphis Grizzlies (NBA).

En début d’année, BC Partners était en négociation pour racheter le club, mais Suning, qui l’évalue à près d’1 milliard d’euros, a décliné les offres pour se tourner vers un maxi-prêt et garder le contrôle du club nerazzurro. Loin de la solution radicale prise pour le Jiangsu FC, abandonné. L’Internazionale est un investissement stratégique à l’international pour le groupe.

Mais, indiscrétion d’Il Sole 24 ore de ce vendredi, Leonardo Del Vecchio, homme le plus riche d’Italie (fondateur de Luxottica) aurait été approché, en parallèle des négociations avec les fonds d’investissement, pour investir 200 millions puis envisager une prise de contrôle italienne de l’Inter. La société de famille Delfin pèse pour 25 milliards de dollars et est présente dans divers secteurs Essilux/Luxottica, Covivio, Foncière des Regions, Mediobanca, Generali… Un refus poli dès les premiers contacts de l’homme d’affaires qui ne souhaite pas entrer dans le milieu du football.

Et maintenant?

Désormais, place à la fameuse rencontre entre le président Steven Zhang, Antonio Conte et les dirigeants. L’entraîneur évite toutes les conférences de presse depuis le titre. Facile d’y voir un refus de parler d’avenir, alors qu’il a encore un an de contrat. Il y’aurait une volonté commune de continuer si les ambitions le permettent. Le projet serait un mercato en autofinancement et une réduction de la masse salariale (déjà en se libérant des joueurs en prêts en fin de contrat). Suffisant pour convaincre Conte que la deuxième étoile est accessible tout de suite? En attendant, ce dimanche, l’Inter va fêter à San Siro son 19e scudetto devant 1000 spectateurs et 4500 tifosi aux abords du stade.


Mon avis

Suning est un groupe international et pour son image ne peut pas perdre le contrôle du club pour défaut de remboursement. Ce n’est juste un Mr. Li (qui n’a pas remboursé Eliott et cédé l’AC Milan). Donc, je verrais deux pistes d’ici trois ans. Ou la situation financière dans le foot s’améliorera (réduction des coûts, retour du public…) et les règles en Chine s’assoupliront, permettant de continuer le projet à long terme affiché par la famille Zhang. Le remboursement avec les intérêts s’effectuera alors naturellement, sans écarter l’entrée d’un partenaire minoritaire solide. Ou ce sera une vente des parts, à une société, un fonds, un homme d’affaires pour sortir proprement. Mais ce ne sont que mes impressions.

Si accroître son endettement n’est jamais bon, cet argent permet d’assurer le présent et le futur proche. Dans la situation actuelle, c’est déjà ça…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s